BLEPHAROPLASTIES

 

La Blépharoplastie,la chirurgie esthétique  des paupières

 

Lifting des paupières

 

Au fur et à mesure du temps qui passe, nos paupières subissent des changements indésirables, rendant le regard plus fatigué ou plus âgé. De nombreux facteurs, comme l'hérédité ou les dommages solaires, peuvent accélérer ces changements. La chirurgie des paupières (blépharoplastie) a connu ces dernières années de grands progrès.

Un regard fatigué ou des yeux gonflés peuvent aussi résulter de la présence de poches d'origine graisseuse dans la partie interne des paupières supérieures ou sous les paupières inférieures. Ces excès de peau et hernies de graisse peuvent être retirés chirurgicalement par une procédure appelée blépharoplastie.

Qu'est-ce qu'une blépharoplastie ?

Cette intervention consiste à opérer les paupières supérieures ou inférieures. Il est souvent préférable d'intervenir globalement, voire en même temps qu’un lifting frontal ou cervico-facial. Un bilan ophtalmologique vous sera demandé pour vérifier qu'il n'existe aucune contre‑indication au geste chirurgical.

LES PAUPIERES SUPERIEURES

Qui peut en bénéficier ?

Les personnes qui présentent des paupières supérieures trop lourdes, attristant le regard en formant un repli de peau au coin externe (aspect de casquette), pesant alors sur les cils et gênant l'ouverture des yeux ou, à un stade moins important, rendant difficile le maquillage. Ceci peut être aggravé par une poche de graisse au coin interne. Le chirurgien doit vous expliquer la différence entre une chute des sourcils, qui entraîne cette paupière supérieure lourde et qui est justifiable d'un lifting frontal ou temporal sinon de simples injections de botox, et un excès réel de la paupière supérieure, justifiable d'une simple blépharoplastie.

Le souci majeur est de corriger les défauts sans changer l'expression du regard. C'est pourquoi les chirurgiens retirent moins de peau maintenant pour éviter tout aspect d’oeil creux par renforcement du côté saillant des rebords orbitaires, surtout en cas d'exophtalmie.

Comment est pratiquée la blépharoplastie supérieure ?

L'incision est pratiquée dans un pli naturel au creux de la paupière, la cicatrice sera invisible, exceptée au niveau de la partie externe, placée dans un pli de la patte d'oie et qui s'estompera en quelques mois. Par cette incision, l'excès cutané est éliminé, ainsi que l'hypertrophie du muscle orbiculaire et la graisse responsable du gonflement près du nez. Cette intervention, qui dure entre 45 minutes et 1 heure, sera effectuée sous anesthésie locale ou, le plus souvent, avec une relaxation par voie intraveineuse. L'hospitalisation n'excède pas quelques heures. Il s'agit d'une chirurgie ambulatoire. Un arrêt de travail de 1 à 2 semaines est généralement nécessaire.

Les suites opératoires

Pendant 2 à 3 jours on peut sentir une gêne quand on ferme les yeux. De même, ils peuvent devenir plus sensibles à la lumière ou larmoyer. Il existe des ecchymoses(bleus) supérieures et parfois inférieures qui persistent 8 à 10 jours.

Les sutures sont retirées au 5e jour et le maquillage devient alors possible. Une protection solaire sera indispensable pendant les six premiers mois.

LES PAUPIERES INFERIEURES

Qui peut en bénéficier ?

Les patients viennent souvent consulter pour des yeux cernés. Mais les cernes sont parfois dus à la teinte naturelle, foncée ou bistre, de la paupière inférieure. En revanche, le cerne lié à l’excès de peau, au relâchement musculaire ou à la présence de hernie graisseuse peut être traité chirurgicalement.

Considérations préopératoires ?

Il est indispensable de se faire expliquer les objectifs par le chirurgien, en particulier sur d'autres aspects du vieillissement du regard comme l'existence de poches au niveau des pommettes ou des ridules de la paupière inférieure et de la patte d'oie. Celles-ci peuvent bénéficier de gestes associés au moment de la blépharoplastie, comme la remise en tension musculaire.

Un examen ophtalmologique est indispensable pour dépister toute contre indication c'est-à-dire tout aspect pathologique qui peut être décompensé par le geste chirurgical.

Comment est réalisée l'intervention chirurgicale ?

-Classique : par une incision située sous les cils, donc invisible, se terminant dans un pli de la patte d'oie, permettant de traiter les importants relâchements cutanés et musculaires.

L'opération dure en moyenne 1 heure sous anesthésie locale ou générale. La durée d'hospitalisation est d'une journée ou une journée et une nuit.

Un pansement léger occlusif est mis en place pendant quelques heures pour prévenir le gonflement et les ecchymoses, qui vont cependant persister pendant 10 à 15 jours. Il peut exister un oedème conjonctival se manifestant par une impression de conjonctivite qui disparaît en quelques jours et qui est, de toute façon, traitée localement.

Les fils s'enlèvent au 5e jour. Si le laser est utilisé la rougeur sera importante pendant les 15 premiers jours, puis suivie par un aspect rose, comparable à un coup de soleil, pendant 3 à 4 mois. Ils pourront être camouflés par un anticerne couvrant. Il ne s'agit pas d'une chirurgie douloureuse mais il faut éviter de placer l’oeil dans des conditions extrêmes (soleil, froid, embruns…).

-Une deuxième technique d'ablation des hernies graisseuses peut etre proposée, la voie trans-conjoctivale,c'est à dire sans incision cutanée, reservée à des sujets jeunes sans excés de peau et ne laissant aucune cicatrice.

Ce geste pouvant être associé, en cas de discret relâchement cutané et de ridules, à un laser resurfacing dans le même temps opératoire.

Retour

photo avant-après

BLEPHAROPLASTIES SUPERIEURES

 

BLAPHROPLASTIES INFERIEURES

 

BLEPHAROPLASTIES  DES 04 PAUPIERES

 

 

 

Choisissez votre langue

French Arabic

Actualités

Comblement

24 janvier 2013
Comblement

  Comblement, le traitement volumateur   Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face. C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage,...

Botox

26 janvier 2013
Botox

   Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME   Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste...

Lifting temporal

4 février 2013
Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard   Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...     PRINCIPE Le lifting temporal...

Thermage

5 février 2013
Thermage

  Thermage, le procédé de réjuvention de la peau   Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en...

PRP

19 juin 2013
PRP

    PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes   PRINCIPE : La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.Le procédé  consiste à injecter des extraits...

Qui est en ligne?

Nous avons 33 invités et aucun membre en ligne

compteur visiteurs

Aujourd'hui67
Hier68
Semaine488
Mois664
Tout afficher337535