LIPOASIRATION

 

 LIPOASPIRATION, la chirurgie de la silhouette

DEFINITION :

La liposuccion ou lipoaspiration est une technique opératoire permettant l'aspiration chirurgicale d'amas graisseux localisés. Le tissu adipeux est essentiellement localisé sur les hanches, le ventre, les cuisses, les hanches, les genoux, les mollets,le double menton et plus rarement la bosse de bison(en bas de la nuque).
La liposuccion est encore aujourd’hui incontestablement, le traitement le plus efficace contre la cellulite localisée.
La liposuccion est la chirurgie la plus demandée en chirurgie esthétique.
Son but est d’éliminer les surcharges graisseuses localisées sur le visage et sur le corps.
Les liposuccions les plus fréquentes sont :
La liposuccion des cuisses : Culotte de cheval, intérieur des cuisses, plis sous fessier.
Liposuccion des fesses : Banane fessière sous le pli fessier.
La liposuccion du ventre et pubis : Bouée autour du ventre, épaississement du pubis
Liposuccion des hanches : Poignées d’amour, en général avec le ventre et les flancs postérieurs pour affiner le tour de taille.
Liposuccion des genoux et des mollets : Bourrelets de la face interne du genou ou du mollet pour pouvoir mettre des bottes.
Liposuccion du visage : Double menton et basjoues.
Liposuccion de la poitrine chez l’homme : Excès de graisse au niveau des seins (Ne pas confondre avec la gynécomastie qui est une hypertrophie de la glande mammaire et qui s’opère aussi).
Dans tous les cas, la qualité de la peau est un élément déterminant de la réussite de cette chirurgie.

PRINCIPE :

La lipoaspiration permet de supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées qui résistent aux régimes et à l’exercice physique.
La lipoaspiration n’est pas une méthode d’amaigrissement, elle n’intervient pas dans le processus de maîtrise du poids. Elle est au contraire préconisée en complément d’une nouvelle hygiène de vie. Il est possible d’associer des conseils en nutrition en complément à l’acte chirurgical.
L’intervention peut concerner une ou plusieurs zones lors de la même session opératoire.
C’est le chirurgien, en accord avec le patient qui décide ce qu’il est possible et raisonnable de faire et qui établit le projrt opératoire.

TECHNIQUE PRATIQUEE :

Mise au point à partir de 1977 par le docteur Yves-Gérard ILLOUZ , le principe de la lipoaspiration est d’introduire par de très petites incisions, des canules à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules sont connectées à un circuit fermé dans lequel est créée une pression négative qui entraîne une aspiration.
Cela permet une aspiration non traumatisante et harmonieuse des cellules graisseuses en surnombre.
Les cellules graisseuses n’ayant pas la faculté de se re-multiplier il n’y a pas de récidive de la population d’adipocytes.

Par contre les adipocytes restants peuvent se resurcharger de graisse si les patients ne changent pas leur hygienne de vie et leurs habitudes alimentaires qui les ont amenés à avoir besoin d'une lipoaspieation.
Même l’aspect de la peau peut être amélioré par la rétractation cutanée que génère la lipoaspiration superficielle.

MODALITES D’HOSPITALISATION :

Les lipoaspirations sont réalisées en ambulatoire ce qui signifie que le patient opéré le matin ressort le soir même ou passe une nuit en clinique tout au plus.

AVANT L’INTERVENTION :

Comme pour toutes les interventions de chirurgie esthétique, un bilan pré-opératoire doit être réalisé et une information très précise est fournie aux patients  patients.

L’INTERVENTION :

La technique opératoire suit généralement un certain nombre de principes, mais le chirurgien l’adapte bien sûr à chaque cas pour avoir le meilleur résultat possible :
Les incisions sont le plus souvent cachées dans les plis naturels. Quand ce n’est pas possible elles sont de petite taille et donnent donc lieu à de très petites cicatrices presque pas visibles.
L’aspiration de la graisse se fait au moyen de canules mousses. La trajectoire de ces canules forme un réseau régulier de tunnels qui respectent les vaisseaux et les nerfs pour traiter aussi bien la graisse profonde que la graisse superficielle.
La quantité de graisse extraite est adaptée à chaque cas, elle dépend aussi de la qualité de la peau sus-jacente. L’élément cutané est déterminant pour la beauté du résultat, il est impératif que la peau puisse se rétracter.
Le port d’un panty est recommandé pour exercer une contention pendant les semaines post-opératoires : deux à quatre semaines.
La durée de l’intervention est très variable en fonction de la quantité de graisse à enlever. Elle varie d’une demi-heure à trois heures.
Les grosses lipoaspirations ne peuvent pas être réalisées en ambulatoire et nécessitent une hospitalisation.

APRES L’INTERVENTION :

LES SUITES OPERATOIRES :
Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) apparaissent au niveau des régions traitées.
Il faut compter de 10 à 20 jours pour les résorber.
Le port d’un panty est nécessaire
En règle générale cette intervention génère peu de douleur. En revanche une fatigue peut être ressentie les premiers jours surtout quand la quantité de graisse extraite est assez importante.
Une activité normale peut être reprise dans les quelques jours qui suivent l’acte chirurgical, selon l’avis du chirurgien en fonction de l’importance de l’aspiration et de l’activité professionnelle.
L’activité sportive peut être reprise environ trois semaines après l’intervention.
Le résultat commence à apparaître au bout de ces quelques semaines et évolue encore pendant environs 6 mois.

LE RESULTAT :
Quand l’indication a été bien posée et que la technique a été bien appliquée le résultat obtenu est la disparition des surcharges pondérales localisées.
On ne le repetera  jamais assez que la lipoaspiration n’est pas une technique de maîtrise du poids !
Il peut arriver que le résultat laisse observer quelques imperfections localisées : asymétrie résiduelle, irrégularité de surface...
Dans ce cas, il est généralement possible de faire une correction sous anesthésie locale à partir du sixième mois post-opératoire
D’une manière générale, on constate que la lipoaspiration évolue pendant les six mois qui suivent l’intervention, le résultat final ne pourra être évalué qu’à partir de ce moment là.

 

Retour

photo avant-après

 

 

 Lipoaspiration abdomen,flancs et cuisses

 

 

Lipoaspiration culotte de cheval

 

Lipoaspiration du double menton

 

 

 

 

Choisissez votre langue

French Arabic

Actualités

Comblement

24 janvier 2013
Comblement

  Comblement, le traitement volumateur   Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face. C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage,...

Botox

26 janvier 2013
Botox

   Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME   Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste...

Lifting temporal

4 février 2013
Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard   Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...     PRINCIPE Le lifting temporal...

Thermage

5 février 2013
Thermage

  Thermage, le procédé de réjuvention de la peau   Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en...

PRP

19 juin 2013
PRP

    PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes   PRINCIPE : La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.Le procédé  consiste à injecter des extraits...

Qui est en ligne?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

compteur visiteurs

Aujourd'hui67
Hier68
Semaine488
Mois664
Tout afficher337535