Augmentation mammaire par lipofilling

 

Augmentation mammaire par lipofilling,l'implant mammaire graisseux

 

La plastie d 'augmentation mammaire peut être réalisée par la mise en place d'implants mammaires ou par la technique du transfert de graisse : c'est le lipofilling des seins.

LE REMODELAGE MAMMAIRE PAR TRANSFERT GRAISSEUX :

L’hypoplasie mammaire est définie par des seins de volume insuffisamment développé par rapport à la morphologie de la patiente.

Dans certains cas il est possible d’augmenter ou de restaurer le volume des seins par transfert de graisse.

Cette technique qui a été mise en au point en chirurgie reconstructrice des seins a apporté une avancée considérable.

Cependant les deux techniques gardent leurs indications :

  1. L’augmentation des seins par implants convient plutôt aux patientes qui souhaitent une augmentation importante du volume des seins et qui désirent une transformation radicale de leur poitrine.
  2. Le lipomodelage esthétique des seins ne permet qu’une augmentation modérée et convient mieux aux patientes qui veulent retrouver un "état antérieur" ( après amaigrissement, grossesse, allaitement) et/ou qui désirent une solution plus "naturelle" sans corps étranger prothétique. cette technique n’est bien sûr possible que si la patiente présente un site donneur de graisse suffisant.

Actuellement la technique du transfert de graisse est reconnue d’une grande efficacité.

Elle doit être pratiquée dans le respect de certaines précautions et conformément aux données avérées de la science.

Elle doit être réalisée exclusivement en milieu chirurgical.

Le problème du diagnostic radiologique :

Pendant longtemps cette technique n’était pas autorisée en esthétique pure, par souci de préserver un diagnostic radiologique fiable en post-opératoire . Aujourd’hui grâce aux progrès de l’imagerie médicale, cet obstacle semble levé et la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique a donné son feu vert 

"Actuellement, on peut considérer qu’un lipomodelage du sein, fait selon les règles de l’art par un chirurgien plasticien expérimenté dans ce domaine, n’entraîne pas de difficulté diagnostique particulière pour un radiologue expérimenté en imagerie du sein."

Bien qu’il soit clairement établi que, comme dans toute chirurgie du sein, esthétique ou non, des calcifications radiologiques peuvent apparaître liées à la cicatrisation tissulaire. Ces calcifications sont différentes de celles observées dans les cancers du sein et ne posent pas de problème de diagnostic pour les radiologues exprérimentés.

Il n’existe à ce jour aucun élément probant permettant de penser que le tranfert de graisse pourrait favoriser l’apparition d’un cancer du sein. En revanche, il n’en n’empêchera pas la survenue, si celui-ci devait apparaître.

La patiente a en effet son propre risque de survenue d’un cancer du sein qui dépend notamment de son âge, de ses antécédents familiaux et de sa densité mammaire.

Pour éloigner tous les éventuels doutes futurs, il est impératif de réaliser un bilan pré-opératoire strict d’imagerie du sein : mammographie et échographie avant tout remodelage par transfert de graisse pour toute femme agée de plus de 35 ans.

De même la patiente doit s’engager à faire réaliser les examens de référence ( mammographie, échographie)à un an, deux ans, voire trois ans en fonction des recommandations du radiologue spécialisé en imagerie du sein.

Heureusement, les techniques modernes de transfert de graisse permettent une répartition harmonieuse des greffons adipocytaires, rendant le risque de formation de kyste huileux ou de mauvaise prise ( cytostéatonécrose) plus limité.

INDICATIONS :

La technique du transfert graisseux dans le cadre du remodelage des seins ne peut répondre qu’à des indications précises. La patiente doit disposer d’un capital adipeux suffisant pour prélever de la graisse dans de bonnes conditions. les patientes trop minces ne peuvent donc pas bénéficier de cette intervention ;

Autre avantage, il est possible de jumeler cette intervention avec une liposuccion, faisant "d’une pierre deux coups" en harmonisant la silhouette.

Cette technique présente deux avantages majeurs :

  • Elle permet une augmentation du volume du sein, certes modérée, mais complètement naturelle, sans corps étranger, et ne donnant pas l’aspect d’un sein artificiel.
  • Elle permet de traiter dans le même temps opératoire les éventuelles surcharges graisseuses localisées dysharmonieuses ( site de prélèvement de la graisse)

Comme dans toute chirurgie du sein un examen clinique du sein est nécessaire afin de dépister un éventuel processus pathologique : les examens spécifiques seront réalisés afin de dépister toute anomalie suspecte.

Si toutes ces précautions sont prises, l’intervention peut être envisagée sereinement et sans arrière pensée.

TECHNIQUE 

La graisse est prélevée dans les zones de stockage comme l'abdomen, les flancs, la culotte de cheval,le mont de vénus,la face interne des cuisses et des genoux à travers des mini incisions de 3 à 4 mm.

Le docteur Tayeb Essadok utilise des pièges à graisse stériles interposés entre le moteur de lipoaspiration et le site donneur, qui retiennent la purée graisseuse et laissent s'échapper huile et sang.

Ensuite cette graisse et redeposée et répârtie entre les différents cadrans mammaires selon un plan pré-établi, à travers des mini incisions faites volontaiement à la frontière des aréoles avec le reste de la peau des seins afin de ne laisser aucune cicatrice visible.

MODALITES PRATIQUES

Hospitalisation : une nuit d’hospitalisation, dans certains cas la sortie peut etre autorisée en fin de journée.

Anesthésie : anesthésie générale

Durée opératoire : de 2 à 3 heures. La durée d’une augmentation mammaire par injection de graisse est fonction de la quantité de graisse à transférer et du nombre de zones de liposuccion.

 

Retour

photo avant-après

 

 

Choisissez votre langue

French Arabic

Actualités

Comblement

24 janvier 2013
Comblement

  Comblement, le traitement volumateur   Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face. C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage,...

Botox

26 janvier 2013
Botox

   Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME   Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste...

Lifting temporal

4 février 2013
Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard   Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...     PRINCIPE Le lifting temporal...

Thermage

5 février 2013
Thermage

  Thermage, le procédé de réjuvention de la peau   Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en...

PRP

19 juin 2013
PRP

    PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes   PRINCIPE : La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.Le procédé  consiste à injecter des extraits...

Qui est en ligne?

Nous avons 21 invités et aucun membre en ligne

compteur visiteurs

Aujourd'hui67
Hier68
Semaine488
Mois664
Tout afficher337535