LABIOPLASTIE

 

La  labioplastie ou nymphoplastie, la chirurgie du sexe féminin

DEFINITION :

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique permettant de corriger l’hypertrophie des petites lèvres génitales chez la femme, cette demande n’est pas rare.


La diversité des petites lèvres est infinie et il existe très souvent des asymétries soit en longueur, en largeur ou en épaisseur. Il n’existe pas de "normalité" de cette partie du corps, mais des petites lèvres qui dépassent vers le bas le niveau des grandes lèvres, apparaissant de façon constante hors de la toison, sont une particularité intime qui peut causer un complexe psychique et parfois une gêne, voire meme une douleur physique.

 INDICATIONS

Cette intervention s’adresse aux femmes qui présentent une gêne fonctionnelle et/ou un complexe liés à une hypertrophie des petites lèvres.

 Les petites lèvres sont généralement cachées par les grandes lèvres. Il est cependant fréquent que celles-ci soient plus importantes et débordent des grandes lèvres de façon plus ou moins importante, on parle alors d’une hypertrophie des petites lèvres.

 Trois types de gênes peuvent motiver une chirurgie de réduction des petites lèvres :

  • une gêne esthétique : certaines patientes souhaitent modifier l’aspect de leur vulve dans la mesure où elles considèrent que leurs petites lèvres sont trop apparentes
  • une gêne sexuelle : une hypertrophie des petites lèvres peut provoquer une gêne à l’intromission ainsi qu’une douleur en raison de la rentrée des tissus lors de la pénétration, entrainant ainsi des dyspareunies (douleurs lors des rapports). 
  • une gêne fonctionnelle : certaines femmes peuvent ressentir un inconfort, une irritation lors de la pratique de certains sports (vélo, équitation, voir une marche prolongée) ou de l’habillement (en particulier pour les vêtements serrés).

L’INTERVENTION :

La patiente, par pudeur, trouve parfois des difficultés à aborder ce sujet, d’autant plus que la plupart des femmes ignorent qu’il existe un geste chirurgical simple de correction : il consiste en une résection de la partie excédentaire des petites lèvres, effaçant de façon imperceptible et sans traces le problème.


L’intervention est réalisée sous anesthésie locale sur une patiente préalablement prémédiquée et détendue, des sutures résorbables sont mises en place et l’intervention s'effectue en ambulatoire c'est à dire qu'elle peut repartir le jour meme.


D’autres "petites imperfections" peuvent être corrigées chirurgicalement :
Chacune de ces questions qui peuvent déstabiliser la vie intime d’une femme, peuvent recevoir une réponse et un traitement adaptés.
Il faut que ces patientes soient informées pour oser en parler en consultation et envisager l’indication thérapeutique appropriée.

Nymphoplastie d'augmentation

Une nymphoplastie d’augmentation consiste en une  augmentation des grandes lèvres pour masquer davantage les petites lèvres et/ou donner du volume  aux grandes lèvres lorsque celles-ci sont hypotrophiques et aplaties.

Elle se fait par injection de graisse (lipostructure) au niveau de la vulve (essentiellement des grandes lèvres). Cette injection permet de masquer les petites lèvres pour ne pa dépasser la toison, en redonnant du galbe aux grandes lèvres.

La nymphoplastie d’augmentation des grandes lèvres,lorsqu'elle est indiquée,est souvent réalisée dans le même temps qu’une nymphoplastie de réduction des petites lèvres pour minimiser le sacrifice de celles-ci.

MODALITES PRATIQUES

C'est une intervention qui se déroule en ambulatoire,c'est à dire que la patiente rentre chez elle le jour meme
Anesthésie : anesthésie générale de courte durée, bien que l'anesthésie locale reste possible.
Durée : 1 heure

TECHNIQUE D’UNE AUGMENTATION DES GRANDES LEVRES

Le prélvèment se fait par une petite canule à travers une mini incision au depens des zones de stockage de graisse comme l'Abdomen, le mont de venus, les flancs, la face interne des cuisses et des genoux.

Le docteur Tayeb Essadok pépare cette graisse par tamissage afin de la débarasser de son huile et sang sans l'abimer  et de lui préserver les facteurs de croissance de son milieu d'origine.

Ensuite cette graisse et redéposée au niveau des grandes lèvres à travers de petites mouchetures cutanées sans incision vraie donc ne nécessitant aucun point de suture.

SUITES OPERATOIRES

Oedème (gonflement modéré) : 15 jours à 1 mois
Aucun fil à retirer
Douche autorisée dès le lendemain
Nettoyage simple par toilette génitale au savon doux puis tamponnement d’un antiseptique
Reprise du travail : 48 – 72h

Douche possible dés le lendemain
Bain autorisé à partir de 8 jours
Reprise des activités sportives : 1 mois
Reprise des activités sexuelles après nymphoplastie d’augmentation par injection de graisse: 1 mois
Résultat final à 3 mois : les lèvres génitales sont plus charnues
Aucune cicatrice visible

 

 

 

 

 

Choisissez votre langue

French Arabic

Actualités

Comblement

24 janvier 2013
Comblement

  Comblement, le traitement volumateur   Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face. C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage,...

Botox

26 janvier 2013
Botox

   Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME   Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste...

Lifting temporal

4 février 2013
Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard   Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...     PRINCIPE Le lifting temporal...

Thermage

5 février 2013
Thermage

  Thermage, le procédé de réjuvention de la peau   Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en...

PRP

19 juin 2013
PRP

    PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes   PRINCIPE : La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.Le procédé  consiste à injecter des extraits...

Qui est en ligne?

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

compteur visiteurs

Aujourd'hui69
Hier68
Semaine490
Mois666
Tout afficher337537