Chirurgie de la calvitie

 

AVIS IMPORTANT: Les séances de greffe de cheveux sont suspendues jusqu'a nouvel ordre après installation dans de nouveaux locaux et la composition d'une nouvelle équipe d'assistants.

 

Chirurgie de la calvitie : La greffe de cheveux

Pour beaucoup d’hommes et de femmes, l’alopécie ou perte des cheveux, est vécue comme si l’image de l’individu est atteinte et cela peut retentir sur son développement psychologique et son épanouissement.
Les traitements médicaux peuvent dans certains cas ralentir la chute ou même la stopper, mais dès l’arrêt des médicaments la chute recommence.
 Le traitement ne soigne pas la chute de cheveux, il la bloque momentanément et n’est pas dénué d’effets secondaires qui sont évoqués avec le médecin prescripteur.
La seule solution vraiment satisfaisante aujourd’hui est apportée par la chirurgie capillaire, c’est du moins, la plus efficace pour combattre la calvitie.

PRINCIPE :

De plus en plus souvent la chirurgie est pratiquée très tôt afin d’anticiper une calvitie trop visible.

Dans ce cas, plusieurs séances seront à envisager au cours de la vie pour maintenir un résultat visuel constant au fur et à mesure de la chute des cheveux.
Parfois au contraire, la calvitie est déjà largement installée et il faudra prévoir une grande séance d’implantation pour avoir en une fois, un résultat satisfaisant.
Cette intervention chirurgicale est réalisée par le chirurgien en bloc opératoire stérile.
Les cheveux repoussent dans les six mois qui suivent l’opération et reprennent des cycles normaux.
Les cheveux réimplantés ne tombent pas, ils sont génétiquement programmés par rapport à leur zone d’origine et non à leur zone de réimplantation.
Il existe aujourd’hui deux techniques qui donnent de très bons résultats :
-La Follicular Units Transplantation(FUT)  ou Micro-Transplantation-Follculillaire ou technique de la bandelette,
-La Follicular Unit Extraction( FUE) pour de toutes petites zones à implanter.

LES TECHNIQUES PRATIQUEES :

LA TECHNIQUE DE LA BANDELETTE (FUT):
 La technique la plus fréquemment utilisée est la technique dite de la « bandelette »car elle permet de grandes séances de greffe implantant 1000 à 1500 greffons soit 2500 à 3500 cheveux en une seule séance.
Dans ce cas, la greffe de cheveux se déroule en trois étapes :
Le prélèvement d’une bandelette de cuir chevelu dans la zone donneuse.
La découpe des cheveux par unités folliculaires.
La remise en place des greffons un par un.

Le prélèvement est réalisé par un chirurgien plasticien.
En collaboration avec des assistantes capillaires, des micro-greffons réalisés à partir de  la bandelette prélevée seront ensuite découpés.
Ces micro-greffons sont ensuite  et implantés un par un, dans de petites fentes, préalablement réalisées dans la zone receveuse.

AVANTAGES ET INCONVENIENTS
· La cicatrice linéaire et fine est cachée le jour même par les cheveux du dessus.
    Elle est visible uniquement en cas de crâne rasé.
· Peu de douleur.
· Intervention moins longue à nombre de greffons égal.
· Possibilité de mettre plus de greffons en une séance.
· Pas ou peu d’interruption de l’activité professionnelle.
· Effet très naturel.

LA TECHNIQUE DE LA FUE (FOLLICULAR UNIT EXTRACTION) :
Cette technique consiste à prélever et implanter les cheveux, sans incision ni cicatrice, follicule par follicule.
Le prélèvement des follicules est réalisé grâce à des micro-forêts de précision et de faible diamètre (moins d'un millimetre).
L’implantation est réalisée grâce à un « implanter » dans lequel est mis chaque follicule pour être replacé sur la zone à garnir.
Chaque micro greffons contient de un à trois cheveux, comme dans la technique de la bandelette.

AVANTAGES ET INCONVENIENTS

· Pas de cicatrice linéaire mais les zones rasées pour faciliter les prélèvements sont visibles en post-opératoire; En revanche, après, il est possible de couper les cheveux très courts sur la zone occipitale car il n’y a pas de cicatrice.
· Plus de risques de dommages sur les racines prélevées « à l’aveugle »
· Peu de douleur.
· Moins de greffons en une séance : petites zones, maximum (500 à 600  voire 1000 greffons).
· Pas ou peu d’interruption de l’activité professionnelle.
· Technique utilisée pour des reprises ou des zones de petite taille (golfe, ligne antérieure).
· Effet très naturel.

LE CHOIX DE LA TECHNIQUE OPERATOIRE :

C’est au cours de la consultation avec le chirurgien, après l’interrogatoire médical et l’examen clinique qu’il va être décidé quelle technique est la meilleure dans votre cas particulier.
Chaque technique présente des avantages et inconvénients (voir Rubrique précédente « Les techniques pratiquées » Avantages et inconvénients)r 

Pour nous, il faut reconnaitre que la méthode FUE est la plus élegante et la plus confortable pour le patient mais la plus laborieuse et contraignante pour le chirurgien et son équipe et donc forcément la plus onéreuse.

Le choix est guidé aussi par le plateau technique dont dispose le chirurgien qui est essentiellement basé sur le nombre d'assistantes qualifiées disponibles, car les objectifs à atteindre varient d'un patient à un autre, et le projet peut etre confronté au facteur TEMPS, car il faut bien comprendre que les séances de greffe cheveux prennent un temps considérable de plusieurs heures que parfois le patient ne s'imagine pas, et dont on l'avertit bien sur, bien que plusieurs heures se passent sans qu'on soit en train de travailler sur le patient mais plutot sur ses greffons une prelevés, période pendant laquelle le patient se repose en attendant la reprise de la séance pour le temps de réimplantation.

L’INTERVENTION :

AVANT L’INTERVENTION
La veille et le matin de l’intervention, il est demandé au patient de se doucher et de se laver la zone qui sera implantée, avec de la Bétadine moussant, comme avant toute intervention en bloc opératoire.

L’ANESTHESIE
Elle est réalisée par le chirurgien. Il s’agit d’une anesthésie locale, d’abord au niveau de la zone prélevée (occipitale), puis tronculaire (pour anesthésier le cuir chevelu qui sera implanté)

CONSEILS ET SOINS APRES L’INTERVENTION :

Le chirurgien conseille aux patients de ne pas se gratter le cuir chevelu pendant 3 semaines
Il peut se produire des saignements (rarement), si tel est le cas, il est conseillé d’appliquez une pression ferme et continue sur l’endroit concerné pendant 5 à 10 minutes avec une compresse.

Interdictions :
Ne pas prendre d’aspirine = acide acétylsalicylique ou des produits en contenant.
Ne pas absorber d’alcool pendant la prise des antibiotiques
Ne pas porter de bonnet, casquette, chapeau et autre couvre chef qui serait posé directement sur les greffons.
Ne pas faire de sport pendant les 3 semaines qui suivent l’intervention.
Les laques, les gels, les couleurs et les permanentes sont interdits pendant 1 mois après l’intervention.

Antalgiques :

En cas de douleur ou de sensation de tension, un antalgique sera prescrit.
Des œdèmes peuvent apparaître le lendemain sur le front et les paupières : des compresses glacées seront prescrites la 1ère nuit ainsi qu’une prise de cortisone.

Soins après greffe :
Le lendemain de l’intervention et les 2 jours suivants :
Vous devez délicatemlaver le cuir chevelu avec CYTEAL solution.
Mettre 4 cuillères à soupe de CYTEAL dans un bol d’eau tiède.
Tremper une compresse dans le bol.
Presser la compresse au dessus de la zone greffée sans toucher les greffons avec la compresse.
Tapoter légèrement avec les doigts et laisser agir le produit pendant 5 minutes.
Il est possible que de petits saignements surviennent après ce premier shampoing (rare). L’application d’une compresse pendant quelques minutes est tout à fait suffisante.

A partir du troisième jour
Vous devez laver tout le cuir chevelu avec CYTEAL SOLUTION en massant avec précaution bien entendu.
Ensuite, après le lavage vous rincez le cuir chevelu sous la douche, à condition que le jet ne frappe pas directement les implants en protégeant avec la main.
Nettoyer la cicatrice au niveau de la nuque, avec délicatesse, avec une compresse imbibée de la solution qui est dans le bol. S’il persiste des croûtes au niveau de cette cicatrice, prenez un bain et faîtes tremper la nuque pendant au moins 10 minutes afin de les ramollir et de les dissoudre.

Œdème
Quelques patients souffrent de ce problème à des degrés divers.
Dans tous les cas, cet œdème disparaît au bout de 3 à 6 jours sans séquelles.
Il s’agit d’une enflure de la région frontale qui peut apparaître 2 jours après l’intervention et qui parfois descend jusqu’à la région périorbitaire.
Cet œdème s’observera parfois lors de la greffe de la région temporo-frontale.
Ce gonflement ne présente aucun danger
Prenez le SOLUPRED prescrit durant le repas. Ne jamais prendre le médicament  à jeûn.
Appliquer si nécessaire des vessies de glaces sur le front.

Fils de sutures
Les fils sont résorbables et tomberont tout seuls en trois semaines environ.
Vous pourrez en vous lavant la tête, gratter légèrement pour enlever le point et la croûte restants.

Cicatrisation
Si vous présentez quelques croûtes qui partent difficilement après les shampoings, vous pouvez utiliser de l’huile d’amande douce ou rencontrer le chirurgien dans les 10 jours.

LE RESULTAT :

Les cheveux transplantés vont tomber dans les 3 semaines qui suivent l’intervention. A partir du bulbe greffé, le nouveau cheveu va pousser et le résultat définitif sera visible dès le 6ème mois pour être complet au bout d’un an.
Une nouvelle implantation, si elle est nécessaire, pourra avoir lieu un an après la 1ère intervention.

AUTRES TECHNIQUES

-La réduction tonsurale

-L'expansion cutanée

Ces dernières techniques seront discutées au cas par cas.

L’INJECTION DE PLASMA RICHE EN PLAQUETTES'(PRP)  DANS LE TRAITEMENT DE LA REPOUSSE CAPILLAIRE :

Avant tout, les stades V à VII d’Hamilton et le stade III de Ludwig sont des indications à la greffe capillaire. La rareté des bulbes dans les zones touchées n’en font pas une indication aux injections de PRP.

Les extraits plaquettaires par leur richesse en facteurs de croissance (VEGF, PDGF, TGF, BFGF et HGF), vont permettre une amélioration de la microcirculation capillaire et une stimulation germinale du bulbe.

Ils sont injectés sur le cuir chevelu en priorité sur les zones glabres ou sur l’ensemble du cuir chevelu, en papules.

Afin d’obtenir un effet intéressant, il est nécessaire de pratiquer plusieurs séances rapprochées pour relancer le processus.

Le protocole actuellement retenu est un minimum de 4 séances à 15 jours d’intervalle, puis 1 à 3 séances annuelles.

 Les améliorations constatées sont, (après une possible phase d’accentuation passagère de la chute liée à l’expulsion des cheveux télogènes), la très nette diminution de la chute (après la deuxième séance). L’amélioration de la texture du cheveu qui devient plus soyeux et brillant. La sensibilité du cuir chevelu à l’injection augmente (signe de revitalisation).

La constatation de repousse, quand elle est observée, ne survient qu’après un minimum de 2 à 3 mois.

Pour plus de détails voir la procédure du PRP

 

Prelevement greffon(FUE)

Implantation greffon(FUE)

 

Retour

photo avant-après

 

Séance de greffe de cheveux technique FUE

Résultat à 6 mois après greffe par méthode FUE (600 greffons) 

 

Réduction tonsurale du cuir chevelu

 

Choisissez votre langue

French Arabic

Actualités

Comblement

24 janvier 2013
Comblement

  Comblement, le traitement volumateur   Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face. C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage,...

Botox

26 janvier 2013
Botox

   Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME   Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste...

Lifting temporal

4 février 2013
Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard   Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...     PRINCIPE Le lifting temporal...

Thermage

5 février 2013
Thermage

  Thermage, le procédé de réjuvention de la peau   Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en...

PRP

19 juin 2013
PRP

    PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes   PRINCIPE : La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.Le procédé  consiste à injecter des extraits...

Qui est en ligne?

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

compteur visiteurs

Aujourd'hui70
Hier68
Semaine491
Mois667
Tout afficher337538