PRP

 

 

PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes

 

PRINCIPE :

La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.
Le procédé  consiste à injecter des extraits plaquettaires concentrés autologues comme produit de comblement et de revitalisation physiologique et naturelle.
Les extraits plaquettaires sont utilisés depuis plus de 20 ans en chirurgie réparatrice pour leurs vertus cicatrisantes.
C’est une technique qui consiste à injecter son propre Plasma Riche en Plaquettes après centrifugation de son propre sang.
C’est un produit 100% biocompatible, donc aucune réaction de rejet n’est a craindre car le produit réinjecté est extrait du corps du patient lui même.
Les plaquettes ont des vertus revitalisantes exceptionnelles connues et utilisées depuis de nombreuses années.
Ce sont des cellules vivantes qui vont recréer du tissu vivant là où elles sont injectées.

Preuves scientifiques :

Les plaquettes représentent une excellente source de facteurs de croissance en raison de leurs caractéristiques biologiques et de leur origine humaine endogène.

Elles représentent donc aujourd’hui la principale source de facteurs de croissance pour faciliter la cicatrisation cutanée.

Il a été démontré que l’application d’un plasma riche en plaquettes (PRP) facilitait une cicatrisation précoce et améliorait la cicatrisation des ulcères cutanés chez les diabétiques.

C’est ainsi qu’après avoir conquis le domaine médical pathologique, le PRP s’intègre à présent dans le domaine médical esthétique.

Les agrégats plaquettaires se retrouent en suspension dans le plasma récupéré de la centrifugation et y sont 6 à 7 fois plus concentrés que dans le sang périphérique.

Après leur injection dans un tissu ciblé comme le derme et les couches sous cutanées, les plaquettes sont activées d’une façon endogène par les facteurs de la coagulation normalement présents dans ces tissus comme la thrombine et par le collagène.

Ceci aboutit à une libération de toute une série de facteurs de croissance comme le PGDF, l’ILGF , l'EGF, et le TGFβ , ce dernier facteur est considéré en plus comme un inhibant de la mélanogènèse par inhibition du MITF, ce qui en résulte un teint plus clair.

Les plaquettes activées délivrent aussi de nombreuses protéines, dont les glycoprtéines adhésives comme la fibrine, la fibronectine et la vitronectin.

Après injection sous cutanée, ces protéines et ces facteurs de croissance inter réagissent avec les cellules du tissu sous cutané, comme les fibroblastes, les cellules endothéliales, les cellules souche cutanées, etc.

Tous ces processus participent à l’effet souhaité, c'est-à-dire une réjuvénation du tissu cutané.

Les indications principales :

· Cernes.

· Vallée des larmes.

· Pommettes.

· Ovale du visage.

· Lèvres.

· Plis d’amertume.

· Plis naso-géniens.

· Personnes refusant les produits exogènes ou ayant eu des antécédents de réaction aux produits exogènes et préférant un produit 100% naturel.

· Peau dévitaliséeatone, ridée par excès de tabac, soleil, pollution,…etc

.  La région du cou et du décolleté peuvent aussi être traitées.

 

.  Les vergetures; injections de PRP associées au dermaroller technique.

 

. Autre indication intéressante: le dos des mains.

 

. Et tous types de cicatrices.

Les modalités pratiques :

Il suffit d’un prélèvement sanguin suivi d’une centrifugation de 10 minutes.

On dispose d’une quantité de produit confortable pour gérer l’ensemble du visage et pratiquer un mésolift et un comblement des cernes, des rides et des sillons (glabelle, sillons naso-géniens, plis d’amertume, cernes, vallées des larmes, lèvres, etc.…)

Les injections se déroulent comme un mésolift et le comblement de rides profondes.

On utilise du PRP dans le domaine esthétique aussi bien pour la stimulation du derme superficiel que du derme profond.

Les effets secondaires :

Une réaction inflammatoire modérée avec œdème et rougeur est souvent observée pendant quelques heures après la séance jusqu’au 3ème jour parfois, mais minime.

Elle témoigne de la libération des facteurs de croissance par les plaquettes pour la régénération du derme.

Protocole et fréquence des injections :

En général, quatre(04) séances à 3 semaines d’intervalle sont conseillées, puis une  à deux séances d’entretien par an.

Le rapprochement entre les séances d’entretien augmente avec l’âge des patients.

Les contre-indications sont :

· Les traitements anticoagulants.

· Les maladies auto immunes.

· Maladie du sang.

· Cancer cutané de la face.

Résultats:

Les résultats sont progressifs et dépendent de l'age des patients, ils sont plus rapides chez le patients de moins de 35 ans, intermédiaires chez les plus de 45 ans et plus lents chez les patients agés de plus de 50 ans.

Dans tous les cas, cette période de réponse est étalée sur une fourchette de 1 à 3 mois.

L’INJECTION DE PLASMA RICHE EN PLAQUETTES (PRP) DANS LE TRAITEMENT DE LA REPOUSSE CAPILLAIRE :

Avant tout, les stades V à VII d’Hamilton et le stade III de Ludwig sont des indications à la greffe capillaire. La rareté des bulbes dans les zones touchées n’en font pas une indication aux injections de PRP.

Les extraits plaquettaires par leur richesse en facteurs de croissance (VEGF, PGDF, TGFβ, BFGF et EGF), vont permettre une amélioration de la microcirculation capillaire et une stimulation germinale du bulbe.

Ils sont injectés sur le cuir chevelu en priorité sur les zones glabres ou sur l’ensemble du cuir chevelu, en papules.

Afin d’obtenir un effet intéressant, il est nécessaire de pratiquer plusieurs séances rapprochées pour relancer le processus.

Le protocole actuellement retenu est un minimum de 4 séances à 15 jours d’intervalle, puis 1 à 3 séances annuelles.

 Les améliorations constatées sont, (après une possible phase d’accentuation passagère de la chute liée à l’expulsion des cheveux télogènes), la très nette diminution de la chute (après la deuxième séance). L’amélioration de la texture du cheveu qui devient plus soyeux et brillant. La sensibilité du cuir chevelu à l’injection augmente (signe de revitalisation).

La constatation de repousse, quand elle est observée, ne survient qu’après un minimum de 2 à 3 mois.

 

Ici quelques photos de la procédure :

Prélèvement sanguin et préparation

 

 

Injections dans le cuir chevelu

Utilisation du DERMAROLLER en fin de procédure

 

 

 

 

{mooblock=Retour}

{/mooblock}

{mooblock=photo avant-après}

 

Correction  par cicatrisation dirigée et injections de PRP

{/mooblock}

 

 

 

 

 

 

 

Thermage

 

Thermage, le procédé de réjuvention de la peau

 

Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en surface grâce à l’application d’un gel refroidissant. Ce gel est neutre sans produits chimiques surajoutés.

Cette méthode est apparue aux USA en 2004,puis arrivée  en France en 2006 avec le Dr Jacques Buis(Paris),puis introduite en Algérie en 2009 par le Dr Tayeb Essadok après le suivi d'un stage sur l'utilisation de cet  appareil au site meme du fabricant à Freiburg(Allemagne)

Pour cela notre cabinet dispose d’un appareil de radio fréquence monopolaire de dernière génération de 4 méga hertz d’origine Allemande.

Le schéma classique consiste en 4 séances d’attaque de 30 minutes chacune à un intervalle de 5 à 10 jours puis une séance d’entretien tous les 6 mois.

Les séances sont totalement indolores et ne nécessitent aucune anesthésie, au contraire la personne a le sentiment de passer un moment agréable et décontractant.

En effet,la chaleur produite atteint 60 à 65°C maximum et pénètre entre 4 à 7mm de profondeur  maximum.

En fin de séance la personne peut se laver le visage et il n’y a pas d’effets visibles, sauf un éclat de la peau ainsi qu’une légère rougeur (due à la chaleur) qui disparaît au bout de quelques minutes.

Donc juste après, la personne traitée se lave le visage et peut tout de suite se remaquiller si elle le désire et reprendre son activité normale en étant parfaitement présentable sans aucune éviction sociale.

L’effet se voit progressivement au fur et à mesure des séances et même au-delà pour devenir maximal à 6 mois grâce à la stimulation de la refabrication du collagène, de l’élastine et des fibroblastes par la peau elle-même.

A terme on obtient un effet lissant, regalbant et liftant de la peau.

Les zones qui peuvent bénéficier de cette méthode sont :

-Tout le visage : Pommettes, contours des yeux, front, plis nasogéniens, contours de la bouche, ovale du visage.

-Le cou et le décolleté.

-Ventre : Pour certains aspects plissés après amaigrissement, grossesse, liposuccion, etc.…

-Le dos des mains.

-La face antérieure des genoux.

-La face postérieure des coudes.

-Les fesses.

Par ailleurs, le thermage représente un moyen préventif du relâchement cutané et l’apparition des fines ridules de la peau du visage et du reste du corps.

Les candidats et candidates au thermage ne sont donc pas obligés d'attendre l'installation des imperfections pour commencer l'entretien de leur peau, parcequ'il faut le rappeler encore une fois, que c'est une méthode naturelle qui fait appel aux capacités de regéneration des eléments constitutifs du derme lui meme .

 

{mooblock=Retour}

{/mooblock}

{mooblock=photo avant-après}

 

Thermage du visage

 

 

 

Thermage des fesses et des cuisses

 

 

Thermage de l'abdomen

{/mooblock}

 

 

 

Botox

 

 Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME

 

Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste à décontracturer les muscles responsables des rides d’expressions :

-Rides de la patte d’oie.

-Rides frontales.

-Rides du lion.(entre les sourcils)

-Rides du lapin.(à la racine du nez)

Toutefois, pour certaines zones limitées du bas du visage le Botox peut être appliqué dans les cas suivants :

-Sourire gengival.

-Rides péribuccales.

-Rides d’amertume.

-Peau d’orange du menton.

-Bandes platysmales (ou les fanons du cou).

- Vaginisme.

Il sert aussi à remonter la queue des sourcils afin d’obtenir une ouverture du regard.

L’injection se fait par une aiguille très fine, à peine sensible et ne nécessitant pas d’anesthésie. Toutefois une crème anesthésiante peut être appliquée préalablement pour plus de confort.

La séance se déroule au cabinet et dure 15 minutes environs, après-quoi vous pouvez tout de suite retourner au travail.

Il convient toutefois de ne pas se baisser pendant 4 heures et de ne pas faire d'effort physique important ni de sport le jour meme.

Aucune préparation n’est nécessaire, mais il est conseillé de ne pas prendre d’aspirine ni d’anti-inflammatoires, les jours précédant la séance pour éviter la formation des bleus.

Le résultat commence à apparaître 72 h après le traitement pour atteindre son maximum dans les 10 à 15 jours suivants.

Le Botox donne une apparence détendue, plus sereine et reposée tout en rajeunissant le visage.

Le Botox possède par ailleurs un effet préventif, avant la cassure dermique et l’installation définitive des rides.

 Les effets durent 6 mois environs, cette durée d’actions augmente sensiblement au fil des séances.

Généralement, 1 à 2 séances d’entretien par an suffisent à maintenir un bon résultat.

Le botox trouve aussi des indications intéressantes dans l'hyperhidrose axillaire,palmaire et plantaire, c'est  à dire là ou la transpiration est excessive.

La production excessive de transpiration au niveau des pieds peut entrainer la formation de mycoses des pieds ainsi que d’autres éruptions cutanées et problèmes de santé à l’origine de gênes dans la marche et d’inconfort en société. La toxine Botulique constitue la méthode de traitement de l’hypersudation la plus efficace.

 

 

 

Physiologie

 

Il y a environ 2 à 4 millions de glandes sudoripares distribuées tout au long de la peau. La majorité sont des glandes écrines, les autres glandes sont des apocrines, il existe aussi des glandes apo-écrines.

 

 
Les glandes écrines responsables de l’hyperhidrose sont distribuées sur toute la totalité du corps mais sont plus nombreuses à la plante des pieds, aux palmes des mains et au buste. Le rôle principale des glandes écrines étant une fonction thermo régulatrice qui affecte aussi l’émotion. Elles sont situées dans le derme profond et dans la graisse superficielle. Un conduit traverse le derme, l’épiderme et s’ouvre à la surface cutanée. On n’a pas noté d’augmentation du nombre de glandes écrines chez les patients qui avaient une hyperhidrose. Les glandes écrines sont innervées par les fibres du nerf sympathique. Ces fibres sont originaires de l’hypothalamus. 
 
Les glandes apocrines sont localisées au niveau des axillaires dans la région uro-génitale. Le ratio glandes apocrines/glandes écrines est de 1/1 au niveau axillaire, de 1/10 dans de nombreuses zones. Il y a aussi des glandes mixtes apo-écrines. 

Depuis quand est utilisé le Botox contre la transpiration excessive ?

Depuis 1994, le Botox permet de soulager les patients atteints d’hyperhidrose(transpiration excessive) axillaire , d’hyperhidrose des mains et des pieds et de transpiration excessive du front.Dans le cas du front, les injections de Botox offrent un double bénéfice du fait du traitent aussi et dans le même temps les rides du front.

Quel est le mode d’action du Botox sur la sudation excessive ?

La toxine botulique de type A(Botox) bloque le neurotransmetteur, stimulateur de sécrétion de la sueur par la glande sudoripare.

Quel est l’effet du Botox sur la transpiration ?

La durée d'action efficace du Botox contre la transpiration excessive et les odeurs désagréables est d'environ 6 mois. Le Botox peut donc traiter les patients atteints d’hyperhidrose primitive ainsi que les patients ayant une transpiration ordinaire mais qui souhaitent plus de confort pendant la saison estivale.

Quels sont les risques d’une injection de Botox contre la transpiration excessive ?

La toxine botulique de type A(Botox) ne présente aucun risque dans cette indication contre la transpiration excessive à ce jour.

Quelles sont les contres-indications du Botox ?

Les contres-indications à une injection de Botox contre la transpiration excessive sont peu nombreuses : grossesse, allaitement, myasthénie, sclérose latérale amyotrophique et traitement par aminoside(Amikacine,Gentamycine,...).

 

 Quel est l'autre traitement de l'hyperhidrose?

Le traitement chirurgical consiste à retirer les glandes sudoripares par lipoaspiration sous anesthésie locale.

Un autre traitement chirurgical qui consiste à retirer les nerfs sympathiques responsables de l'innervation des glandes sudoripares en les coupant ou sympathectomie est lourd pour cette pathologie

CAS  PARTICULIER, LE VAGINISME

Le vaginisme ou la phobie de la pénétration

Dans ses manifestations physiologiques le vaginisme correspond à une contraction réflexe des muscles releveurs de l’anus lors de toute initiative de pénétration vaginale : par le pénis, le doigt, le tampon hygiénique, le spéculum du gynécologue. Il s’agit d’un réflexe puissant et la plupart du temps d’ordre psychologique.

Les spasmes rendent infranchissable la musculature du bassin et une attitude de fuite, de défense et de panique s’installe rapidement chez la personne concernée. Elle panique, se crispe, repousse « l’intrus » qui parvient au contact de la vulve, c’est la zone « interdite au toucher ». La pénétration est perçue inconsciemment comme un acte qui va transpercer le sexe.

Cette phobie de la pénétration est dite « primaire » lorsqu’elle a lieu dans neuf cas sur dix lors des tentatives de coït et cela dès les premiers rapports sexuels. Elle est appelée « secondaire » lorsqu’elle s’installe à la suite d’une agression sexuelle, d’une peur inconsciente de la grossesse, à la reprise prématurée de rapports sexuels après un accouchement ou encore en raison d’une dyspareunie (douleurs lors du coït) mal traitée.

Les causes du vaginisme

Il s’agit la plupart du temps de causes d’origines psychologiques qui correspondent à une peur voire une phobie du pénis liées à une histoire familiale, une éducation rigide, des traumatismes, des expériences douloureuses. Les stimulations de la zone de la vulve sont reliées à un risque de souffrance et vont immédiatement provoquer la fermeture.

Le vaginisme est provoqué par une amplification inconsciente et irréfléchie d’un traumatisme confidentiel qui aura une conséquence sur le comportement, l’imagination et le passage à l’acte sexuel.

 Un authentique travail psychothérapique nécessite d’être mis en place. Moins de 20% des cas sont incurables.

L’impact sur le couple

Le vaginisme rend la sexualité « pénétrante » impossible et confère rapidement aux tentatives sexuelles du partenaire un aspect contraignant, repoussant et extrêmement négatif. Un homme débutant en matière érotique va rapidement perdre toute confiance, douter de lui, douter de l’amour que lui témoigne sa compagne et finalement renoncer.

La frustration, l’impuissance devant le problème, l’incompréhension éventuelle du partenaire va générer chez la femme anxiété et sentiment d’anormalité. 

Cependant si le couple parvient à dépasser cette non-pénétration, les partenaires vont se satisfaire de ce type de sexualité et même éprouver du plaisir et des orgasmes. En effet une femme qui souffre de vaginisme peut tout à fait éprouver du plaisir, avoir une lubrification normale et atteindre la jouissance. Elle ne viendra en consultation que pour un motif de désir d’enfant…

Le traitement

Le traitement a pour finalité de parvenir à maîtriser la peur inconsciente qui va fermer de manière réflexe l’entrée du vagin. Des techniques diverses comme la psychothérapie classique, la relaxation, l’hypnose, le comportementalisme ou encore des injections de toxine botulique (Botox) sont proposées.

Si la femme parvient à toucher elle-même la zone qui lui inspire de l’inquiétude et si elle l’apprivoise, elle sera prête à la participation progressive de l’homme (souvent affectueux et inoffensif) durant les exercices.

Après une absence de pénétration pouvant durer parfois plusieurs années, le partenaire a besoin lui aussi de reprendre confiance en lui, de réanimer une virilité plus pénétrante et plus déterminée durant l’acte amoureux et sexuel.

Une thérapie de couple peut s’avérer salutaire.

{mooblock=Retour}

{/mooblock}

{mooblock=photo avant-après}

 

 

Le botox dans le visage

 

 

 

 

 

 

Le botox dans l'hyperhidrose axillaire

 

 

Le botox dans l'hyperhidrose palmaire

 

Le botox dans l'hyperhidrose plantaire

 

{/mooblock}

 

Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard

 

Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...

 

 

PRINCIPE

Le lifting temporal permet de rajeunir l'aspect du  regard en rajeunissant la région de la tempe. Le lifting temporal a pour but le repositionnement des élements  anatomiques tels que  la queue du sourcil dans la position antérieure avant afaissement, ce qui donne un un regard plus clair et plus ouvert, donc nettement rajeuni.

Sur le plan anatomique il faut savoir qu'il n'existe pas d'éléments qui retiennent le tiers externe du sourcil, au contraire il existe meme une boule graisseuse qui favorise le glissement de la queue du sourcil vers le bas avec le temps qui passe.

Le lifting temporal constitue de nos jours la meilleure alternative chirurgicale dans de tels objectifs.

Le lifting temporal rehausse donc la partie externe du sourcil, déplisse les rides de la patte d’oie, traite le relâchement cutané temporal ce qui  éclaircit le regard et le rajeuni nettement.

Le lifting temporal peut etre proposé en association avec un lifting des paupières ou un lifting cervico-facial.

MODALITES PRATIQUES

Modalités d’hospitalisation : ambulatoire, la patiente sort le soir meme

Anesthésie : anesthésie générale ou anesthésie locale avec sédation

Durée : 1 heure en moyenne

Technique d’un lifting temporal

La cicatrice du lifting temporal est courte de 2 à 3 cm et dissimulée dans les cheveux au dessus des tempes.

On se fait aider par l'usage d'un endosope pour un meilleur controle des gestes à travers une ouverture limitée
Le vecteur de traction du lifting étant vertical, permet un repositionnement du sourcil plus haut.

Suites opératoires

Les suites d’un lifting temporal sont le plus souvent très simples

Sortie le soir même du lifting ou le lendemain sans pansement
Pas ou peu de douleur mais sensation de gêne ou de traction au niveau des tempes
Œdème (fréquent) : de quelques jours
Le premier shampoing est autorisé après 3 ou 4 jours

 

Résultat

Le résultat d’un lifting temporal est naturel par repositionnement des éléments anatomiques dans une position plus rajeunie. Le regard s'ouvre et la peau de la région temporale est relissée.

 

 

Les patientes nous indiquent souvent ce qu'elles souhaitent obtenir comme effet

 

 

 

 

 

 

{mooblock=Retour}

{/mooblock}

{mooblock=photo avant-après}

 

 

 

 

 

 

{/mooblock}

 

Comblement

 

Comblement, le traitement volumateur

 

Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face.

C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage, ainsi qu’à déplisser les rides profondes,les zones habituellement traitées sont:

-Sillons nasogéniens.

-Rides d’amertume.

-Pommettes.

-Vallée des larmes.

-Contour des lèvres.

-Volumes des lèvres.

-Aspect plissé de la lèvre supérieure.

Les produits utilisés sont à base d’acide hyaluronique, lui-même étant un constituant naturel de la peau et permet d’obtenir une hydratation permanente des tissus, « c’est une sorte d’éponge à eau ».

Ce sont des produits biodégradales,donc résorbables et sans danger.

Notre cabinet dispose des meilleurs produits au monde fabriqués selon la dernière technologie IPN-Like et d' origine française, permettant une durée d’action plus longue et contenant du mannitol et du sorbitol antioxydants qui donnent en plus un effet revitalisant à la peau.

Il est conseillé de ne pas prendre d’aspirine ni d’anti-inflammatoires dans les quelques jours qui précèdent et ceux qui suivent le traitement.

La séance dure environ 15 minutes elle est précédée par l’application d’une anesthésie locale.

Les résultats sont visibles immédiatement et se stabilisent vers le 10èjour.

Les produits que nous utilisons donnent un effet qui dure 12 mois et plus.

Les résultats peuvent varier d'une personne à une autre, selon l'age,la zone traitée, l'exposition au soleil, l'hygienne de vie(tabac,alcool,...),...

Il est conseillé de masser délicatement les zones traitées dans les jours qui suivent le traitement.

Il est déconseillé de s’exposer à des chaleurs extrêmes ainsi qu'a des chocs thermiques(chaud-froid, froid-chaud) dans les jours qui suivent le traitement.

 

                                             

 

{mooblock=Retour}

{/mooblock}

{mooblock=photo avant-après}

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                               Pommettes et lèvre supérieure

 

{/mooblock}

 

Choisissez votre langue

French Arabic

Actualités

Comblement

24 janvier 2013
Comblement

  Comblement, le traitement volumateur   Le comblement s’adresse en général à l’étage inférieur de la face. C’est un traitement volumateur, qui sert à redonner du volume et du galbe aux contours du visage,...

Botox

26 janvier 2013
Botox

   Botox, le traitement de la décontraction des rides et du blocage de l'hypersudation, aussi une solution pour le VAGINISME   Le botox s’adresse essentiellement à l’étage supérieur de la face, et consiste...

Lifting temporal

4 février 2013
Lifting temporal

 Lifting temporal, la chirurgie de l'ouverture du regard   Il est destiné à ouvrir le regard, et se pratique par deux mini-incisions dans le cuir chevelu au dessus des tempes,...     PRINCIPE Le lifting temporal...

Thermage

5 février 2013
Thermage

  Thermage, le procédé de réjuvention de la peau   Le thermage est une méthode moderne,non-invasive et inoffensive qui consiste en un massage de la peau en la chauffant, sans la bruler en...

PRP

19 juin 2013
PRP

    PRP , Le Plasma Riche en Plaquettes   PRINCIPE : La stimulation et l’augmentation dermique représente aujourd’hui les principaux traitements pour le visage en médecine esthétique, et leur pratique est en constante augmentation.Le procédé  consiste à injecter des extraits...

Qui est en ligne?

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

compteur visiteurs

Aujourd'hui7
Hier70
Semaine286
Mois958
Tout afficher349965